Choisir son poulailler : guide d’achat pratique

poulailler
Posséder son petit poulailler est une excellente décision. En effet, avoir ses propres poules à la maison comporte de nombreux avantages qu’il serait dommage de ne pas reconnaître. Cela vous permet de manger plus sainement et d’avoir de la nourriture de qualité à portée de main. De plus, vous ferez des économies et réduirez vos ordures ménagères.

Contrairement à certaines idées reçues, l’élevage des poules peut se faire aussi bien en ville qu’en campagne. Le tout est d’avoir un poulailler adapté pour accueillir vos animaux.

Le choix d’un tel équipement n’est pas difficile à condition de prendre en compte vos besoins. Vous trouverez ici, des astuces et conseils pour vous procurer le modèle adéquat et réussir votre élevage !

Les avantages de l’élevage des poules

Acheter un poulailler n’est pas une dépense superflue si vous décidez d’élever des poules. D’ailleurs, ce choix présente de nombreux avantages indéniables notamment :

Manger équilibré et sain

Le premier avantage à posséder un poulailler c’est le fait de manger sain. Si vous nourrissez sainement vos poules, il va de soi que vous aussi mangerez équilibré. Il représente le meilleur moyen de consommer du poulet et des œufs sains.
Par conséquent, vous n’aurez plus besoin de vous rendre en magasin et scruter les codes à longueur de journée. Vous aurez à votre disposition des aliments naturels. La perspective de vous lever tôt les matins pour ramasser des œufs bio vous fera plaisir.

Le recyclage de vos ordures ménagères

Acheter un poulailler vous permet également de recycler vos ordures ménagères. Avec un tel équipement à votre disposition, vous n’avez plus besoin de vous débarrasser de vos déchets alimentaires. Les poules étant des animaux omnivores, elles peuvent s’en servir pour se nourrir en complément de leur alimentation de céréales.

La protection de vos plantes

Avec un poulailler vous élevez des poules et ces dernières contribuent à protéger vos plantes dans le jardin. Si vous les laisser se balader, elles pourront picorer les bébêtes nuisibles à la tenue de votre espace extérieur. Plus besoin donc de dépenser une petite fortune pour vous procurer des insecticides dangereux pour la santé et pour l’environnement.
Par ailleurs, vous pouvez également utiliser leurs productions comme des engrais pour la croissance de vos plantes.

Facile à entretenir

Un poulailler c’est aussi facile à entretenir. Vous n’aurez pas besoin d’y passer tout votre temps. Une heure par jour est généralement suffisante pour le nettoyer et prendre soin de vos animaux. Cerise sur le gâteau, vous pourrez manger sain tous les jours.

Une bonne activité extérieure

Quelle que soit la quantité de poules que vous élevez, cette activité participe au resserrement des liens familiaux. De plus, elle participe au développement des enfants, tant sur le plan pédagogique, affectif, qu’intellectuel. Elle leur apprend le sens des responsabilités et ils pourront prendre soin d’elles, changer leur eau, leur donner à manger…

Une activité génératrice de revenus

En raison des difficultés financières qui peuvent surgir, élever des poules est un excellent moyen de générer des revenus complémentaires. Vous pourrez vendre la viande de poulet et vos œufs pour vous faire de l’argent et subvenir à vos besoins.

 

Les différents modèles de poulaillers

Poules

Avant d’acheter un poulailler, vous devez réfléchir sur le modèle qui correspond à vos besoins et de votre espace. En fonction de ce que vous recherchez, vous pourrez choisir parmi l’un de ces exemplaires :

  • Poulailler en béton

Il se démarque par sa robustesse. Si vous êtes à la recherche d’un équipement que vous pourrez utiliser pendant de nombreuses années, alors optez pour celui-ci. Il fait face aux intempéries avec brio et s’adapte aux différentes conditions climatiques.
En période de froid, il évite les pertes de chaleur. Par des temps chauds, il apporte de la fraîcheur et en saison pluvieuse, il évacue efficacement l’humidité. Par ailleurs, il est isolant, accumule très peu de parasites et bactéries et ne nécessite pas un entretien conséquent !

  • Poulailler sur pilotis

Il n’est pas différent du modèle en bois. Le poulailler sur pilotis se différencie toutefois de ce dernier par son mode d’installation. En effet, il s’installe en hauteur dans le but de protéger l’équipement et les animaux de l’humidité. Raison pour laquelle son utilisation est pratique en saison pluvieuse.
Par ailleurs, le poulailler en pilotis est également doté un espace en grillage. Celui-ci est pratique parce qu’il permet aux poules de se mouvoir en toute sécurité.

  • Poulailler en bois

C’est le modèle le plus utilisé et le plus répandu. Il est apprécié grâce aux nombreux avantages qu’il propose. Tout d’abord, il ne présente aucun danger pour la nature. Vous n’aurez donc pas à vous inquiéter pour la protection de l’environnement.
De plus, le poulailler en bois procure également une excellente isolation thermique. Vos poules seront à l’abri du froid, de la pluie et différentes intempéries. Cerise sur le gâteau, il est solide. Vous pourrez l’utiliser pendant de nombreuses années à condition de bien l’entretenir !

  • Poulailler en plastique

Même s’il n’est pas le plus populaire de cette liste, le poulailler en plastique n’en demeure pas moins fonctionnel. Son principal avantage c’est le fait qu’il soit recyclable. En plus de cela, il est plutôt robuste et apportera une protection de choix à vos poules.
Par ailleurs, il est facile à entretenir grâce à sa surface lisse. Vous apprécierez aussi le fait qu’il s’adapte à tout type de décor et soit disponible en plusieurs couleurs et formes. Toutefois, il est conçu pour des petits élevages en raison des tailles moyenne et petite dans lesquelles il est proposé.

Les 10 poulaillers les plus vendus sur Amazon

Comment choisir un poulailler : guide d’achat

Le choix du meilleur poulailler n’est pas une tâche fastidieuse. Le premier paramètre à prendre en compte c’est la nature de vos besoins. Une fois que vous l’aurez ciblé, acheter l’habitacle de vos poules ne sera pas difficile.

  • Le nombre de poules à élever

Le premier critère à prendre en compte lors de l’achat d’un poulailler c’est le nombre de poules que vous souhaitez élever. S’agit-il d’une petite douzaine ou plus ? En fonction de cela, vous pourrez choisir un équipement de petite ou de grande taille !

  • Les matériaux de fabrication

Le matériau de fabrication est également important lors de l’achat d’un poulailler. Il en existe plusieurs types : plastique, béton, bois. Ces derniers sont bien évidemment écologiques et ne représentent aucun danger pour l’environnement.
Ils sont en plus solides et vos poules seront en sécurité dans l’équipement que vous choisirez. Par conséquent, votre choix se fera en fonction de vos préférences.

  • Le système de fermeture du poulailler

Avant d’acheter un poulailler, vous devez vous rassurer que son système de fermeture soit solide et difficile à contourner. En effet, les différentes ouvertures (trappes et portes) doivent se fermer hermétiquement. Cela vous permettra de mieux protéger vos poules et empêcher l’intrusion des prédateurs.

  • La solidité

Un bon poulailler est celui-là qui est solide quelles que soient les épreuves. De ce fait, vous devez acheter un équipement qui ne sera pas une source de danger pour vos poules. Non seulement il doit être stable, mais aussi leur procurer une excellente protection.

  • L’espace

Parce qu’un poulailler occupe quand même de l’espace, il est important de prendre en considération la place dont vous disposez. En effet, il ne sert à rien d’acheter un équipement grand que vous ne pourrez pas utiliser. N’hésitez pas à mesurer s’il le faut, l’espace dont vous disposez afin de choisir les dimensions adéquates de votre poulailler.

  • Les accessoires

Les accessoires constituent également un critère important à prendre en compte au moment d’acheter un poulailler. Ils contribuent au confort de vos animaux, raison pour laquelle vous devez vous rassurer que le modèle choisi en propose. Parmi ceux-ci, vous retrouverez :

    • Un perchoir pour leur permettre de se percher
    • Un pondoir pour pondre les œufs
    • Une ouverture automatique : qui vous permettra d’accéder facilement au poulailler sans avoir besoin d’ouvrir et de fermer à chaque moment.
    • Un distributeur de nourriture
    • Une aération qui ventile l’habitacle du poulailler
    • Un tiroir à déjection : qui favorise la propreté de l’environnement dans lequel vivra les poules
    • La rampe d’accès : pour faciliter la circulation des animaux
    • Un bac à sable.
  • Le prix

Votre budget est aussi important lors de la sélection du meilleur poulailler. Cet équipement est disponible en plusieurs prix. Une chose est certaine, vous ne manquerez pas de trouver le modèle adéquat et qui vous convient.

Quelle alimentation pour les poules ?

Poulailler poules

Tout d’abord, vous devez savoir que les poules sont des animaux omnivores. Cela veut dire qu’elles se nourrissent d’aliments d’origine végétale et animale. De ce fait, vous n’aurez pas trop de difficultés à les alimenter. Cependant, si elles peuvent presque tout manger, vous devez quand même prendre soin de leur alimentation. La qualité des œufs que vous récolterez dépend de ce qu’elles ingèrent.

La nourriture des poules

Le régime alimentaire des poules doit comprendre des oligo-éléments, vitamines et protéines. En ce qui concerne les quantités, vous devez privilégier de petites portions de 100 à 150 grammes à des heures fixes de la journée. Cela vous permettra de faciliter leur digestion.

Les céréales

Elles sont importantes lorsqu’il s’agit du régime alimentaire des poules. Les céréales doivent constituer environ 70% de leur alimentation. Vous pourrez ainsi leur donner du maïs, blé, tournesol, des pois, du colza, du lin et même de l’avoine. Par contre, l’orge n’est pas conseillée pour l’alimentation des gallinacées qui est reconnue pour être piquante pour celles-ci.
Petite précision : pour faciliter la digestion des aliments par vos poules, vous pouvez ajouter du sable dans leur repas. Cela permet à leur estomac de broyer facilement les aliments durs qu’elles ingèrent.

Les déchets de cuisine

Les poules consomment également les déchets de cuisine. Toutefois vous devez trier ces dernières et ne pas leur donner tout et n’importe quoi. Il s’agit ici de :

  • Des restes de plats (viandes, poissons, pâtes, riz)
  • Charcuterie
  • Pain mouillé
  • Des épluchures de légumes et de certains fruits
  • D’œufs broyés et de coquilles d’huître
  • Restes de salade

Par contre, les aliments comme :

  • Les épluchures de bananes, agrumes, kiwis,
  • Le pain moisi,
  • Les aliments salés ou épicés,
  • Le céleri,
  • L’oignon, etc.

sont dangereux.

Les complémentaires alimentaires

Les compléments alimentaires sont très recommandés pour l’alimentation des gallinacées, surtout en hiver. Durant cette période, les poules sont particulièrement sensibles à l’humidité et au froid. C’est pourquoi, vous devez enrichir leur alimentation avec quelques extras, notamment les compléments alimentaires.
Ces derniers leur permettront de réguler leur alimentation afin de les maintenir en bonne santé. Vous pourrez donc rajouter du grain concassé, du pain mouillé et même des soupes tièdes à leur alimentation !

Construire un poulailler DIY (Do It Yourself)

Au lieu d’acheter un poulailler, vous pouvez vous-même en construire un pour élever vos poules. Cela vous permettra de faire des économies importantes. D’ailleurs, vous n’aurez même pas besoin d’être un professionnel du bricolage pour pouvoir construire un poulailler digne de ce nom.

Choisir les matériaux adéquats

Le choix des matériaux pour la construction de votre poulailler dépend uniquement de vous. En effet, vous pouvez choisir entre le béton, le bois ou encore le parpaing. En fonction de vos attentes, vous pourrez offrir la sécurité et le confort adéquat à vos poules. En optant pour du bois par exemple, vous bénéficiez non seulement d’un matériel isolant, mais aussi écologique. Il ne représente aucun danger pour l’environnement et apportera de la protection à vos gallinacées.
En choisissant le parpaing ou le béton, vous optez pour des matériaux résistants. De plus, ils ont le mérite de bénéficier d’une durée de vie plus longue que le bois. En effet, ils nécessitent très peu d’entretien par rapport au premier.

Prendre en compte les éléments indispensables

La construction d’un poulailler nécessite également la prise en compte de certains éléments, notamment :

  • L’enclos
  • Le toit
  • Les trappes
  • Le plancher
  • La grille de ventilation, etc.

Vous devez vous rassurer qu’ils sont tous mis en place afin d’assurer la sécurité et le confort de vos animaux.

Les accessoires

En plus des éléments importants à prendre en compte, vous devez également penser à rajouter des accessoires sur votre poulailler. Il s’agit entre autres d’un abreuvoir pour l’eau, d’une mangeoire pour la nourriture et d’un pondoir pour recueillir les œufs. Tous ceux-ci mis en place, le confort de vos poules sera assuré et vous n’aurez pas de difficulté à assurer leur élevage.

Quel plan choisir pour la construction ?

Le plan de la construction d’un poulailler dépend de l’espace que vous allouez pour ce dernier. Il vous permettra de déterminer les dimensions de l’équipement, ainsi que sa surface et la taille des ouvertures. Vous pouvez décider vous-même du plan, vous faire aider par une personne qui a des compétences. Vous pouvez aussi vous documenter à ce sujet à partir des livres ou auprès des sites Internet.

Comment entretenir son poulailler ?

Poules Elever des poules c’est aussi se rassurer qu’elles vivent dans un environnement propre et sain. C’est pourquoi, vous devez nettoyer l’espace dans lequel elles vivent quotidiennement. Entretenir un poulailler ne demande pas des efforts surhumains.
Vous devez simplement désodoriser, désinfecter et vider l’habitacle, en plus de remplacer les aliments et l’eau. Cela vous permettra d’éviter la prolifération des bactéries et assurer la bonne croissance de vos poules. Un environnement propre et sain assure également une production de qualité.

Eléments importants à prendre en compte

Lorsqu’il s’agit d’entretenir un poulailler, vous devez savoir que ce dernier doit être nettoyé en permanence. Plusieurs nettoyages par semaine empêcheront que des bactéries se développent et que vos poules tombent malades. Un bon entretien des perchoirs, mangeoires, nichoirs, abreuvoirs et pondoirs sont importants.
Par ailleurs, vous devez également vous rassurer que l’humidité ne s’infiltre pas dans l’habitacle du poulailler et qu’il soit sec. De ce fait, si vous remarquez des trous dans le toit, vous devez immédiatement les fermer pour éviter la moisissure et les fuites.
En outre, le changement de la litière chaque semaine est également important. Vous devrez aussi penser à gratter les excréments de vos poulies et désinfecter l’habitacle.

Comment nettoyer facilement le poulailler ?

Le nettoyage du poulailler n’est pas difficile. Si vous ne souhaitez pas dépenser beaucoup d’argent en produits nettoyants, vous pouvez utiliser du sable. Tout ce que vous aurez à faire c’est d’en mettre en sous-couche de litière. Cela évitera que les excréments ne s’agglutinent sur le sol. Vous n’aurez donc pas de mal à les recueillir.
Une autre astuce intéressante consiste tout simplement à placer des planches sous les perchoirs du poulailler. Ces dernières serviront à récupérer les excréments et vous pourrez les retirer pour les vider au moment de votre nettoyage.
Par ailleurs, pour une désinfection sans produit chimique, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc. Il est recommandé pour débarrasser des mauvaises odeurs. En plus, il n’est dangereux ni pour l’environnement, ni pour vos poules. Cerise sur le gâteau, il n’est pas cher et est accessible à toutes les bourses !

Comment utiliser un poulailler ?

Pour réussir votre élevage de poules, il ne suffit pas d’en avoir à votre disposition. Si vous ne savez pas comment utiliser un poulailler, vous n’apporterez pas de confort et de sécurité à vos animaux. Non seulement cet équipement permet à votre volaille de se sentir dans leur espace, mais aussi vous facilite la tâche au quotidien.

Choisir un bon emplacement

Tout d’abord, vous devez installer le poulailler dans un endroit adéquat. En effet, il ne doit pas gêner votre voisinage, surtout si vous êtes en ville. Certaines poules caquettent énormément et font beaucoup de bruits. C’est pourquoi il est important de trouver un emplacement optimal pour vous et votre entourage.

L’installation adéquate du poulailler

Il s’agit ici de bien assembler les pièces du poulailler. Pour cela, vous pouvez vous référer au mode d’emploi si vous avez décidé d’acheter un exemplaire. Si vous le construisez, vous devez aussi bien agencer vos différentes constructions.
En ce qui concerne les accessoires, il est également important de bien les disposer. La mangeoire par exemple doit être placée, soit sur les bords si les poules sont nombreuses, soit au milieu si leur nombre est réduit. Le but est de leur fournir assez d’espace afin de faciliter leur alimentation. Elles doivent être à l’aise lorsqu’elles mangent et ne pas empiéter les unes sur les autres.

L’aération

L’habitacle du poulailler doit également être bien aéré. Vous devez vous rassurer qu’il dispose d’une arrivée d’air. Ainsi, les poules auront suffisamment d’air pour bien respirer et ne pas se sentir confinées dans leur espace.

L’entretien du poulailler

L’entretien du poulailler évite la prolifération des bactéries et bébêtes nuisibles au développement de la volaille. Ne lésinez pas sur le nettoyage. Il doit se faire de manière hebdomadaire afin de garder l’habitacle propre.
Pour nettoyer le poulailler, prenez le soin de retirer ou de remplacer le foin qui se trouve dans la litière. Vous devez également en faire de même pour les mangeoires et abreuvoirs : les laver et changer leurs consommables. Si possible, n’hésitez pas aussi à balayer le sol. Après tout, il s’agit d’assurer une production de qualité de la part de votre volaille.

Normes et réglementations en matière de poulailler

La construction d’un poulailler respecte certaines règles. Tout d’abord, vous devez vous renseigner auprès de la mairie afin de prendre connaissance de la réglementation en vigueur. Par exemple, si votre maison est mitoyenne, vous devez vous assurer de ne pas déranger les voisins. Parce que les poules sont parfois bruyantes, il vous faudra éviter les nuisances sonores.
Par conséquent, vous l’installer dans un endroit qui ne dérangera personne. De plus, les nuisances olfactives doivent aussi être évitées. N’hésitez pas à nettoyer l’habitacle de poulailler régulièrement, pour éviter qu’il sente mauvais et nuise au voisinage.

Qu’il s’agisse de choisir ou d’utiliser un poulailler, le facteur le plus important à prendre en compte est le confort de vos poules. En effet, elles doivent évoluer dans un environnement sain dans lequel elles pourront s’épanouir. Vous pourrez ainsi assurer la qualité de leur production et consommer des œufs et de la volaille bio.